Review | The Song of Achilles, Madeline Miller

  • Reps: mlm main couple, bi MC, bi side character.
  • TWs: death, mention of death, murder, injuries, blood.
  • VF: Le Chant d’Achilles.
  • Niveau anglais: Facile – Intermédiaire.

Note : 4.5 sur 5.

Greece in the age of heroes. Patroclus, an awkward young prince, has been exiled to the court of King Peleus and his perfect son Achilles. Despite their differences, Achilles befriends the shamed prince, and as they grow into young men skilled in the arts of war and medicine, their bond blossoms into something deeper – despite the displeasure of Achilles’s mother Thetis, a cruel sea goddess. But when word comes that Helen of Sparta has been kidnapped, Achilles must go to war in distant Troy and fulfill his destiny. Torn between love and fear for his friend, Patroclus goes with him, little knowing that the years that follow will test everything they hold dear.
(via Goodreads)

Le jeune Patrocle est envoyé dans le royaume de Phthie. Il y rencontre Achille qui est tout ce qu’il n’est pas : un jeune prince brillant, aimé et admiré. Patrocle devient son écuyer. Rien ne devrait les rapprocher et, pourtant, les deux jeunes hommes nouent des liens d’amitiés très forts qui évoluent en passion amoureuse.
Achille sait qu’il est appelé à vivre un destin exceptionnel. Il s’engage donc immédiatement pour faire le siège de Troie. Patrocle, beaucoup moins héroïque, suit son ami à contre cœur. La guerre de Troie éprouvera les deux hommes. Elle ébranlera leur histoire d’amour et remettra également en question leurs convictions les plus profondes.
Contre toute attente, c’est Patrocle qui trouvera une mort héroïque, vaincu par la colère des dieux. Achille, dévasté, rongé par le chagrin et la culpabilité, mourra à son tour.
(via Goodreads)

My review

Spoiler free

What a blast, a wonder, something out of this world. You know how the story ends. And even if you don’t know, you know. Trust me. But even then, the whole story strikes you like something entirely new. I don’t even know where to start, because I have a million things to say about this book. I think it is a wonder, how Madeline Miller took those characters, those stories, and made something new with them. She really owns them, like she created them from scratch, and that is amazing. This is the kind of story I want to read because it feels like a perfect narrative takes on those characters we learned about when we were children.

There is something deep, something hard, about knowing the end of those characters. Because everything feels… More, somehow. You read things differently each time because you know what every single word means, and you eat them like sweet candies. But you eat them slowly like it is your favorite candies ever and you could not afford a lot. Basically, when you are done with your mouthful? The only thing you have left is your tears to cry. And cry you will.

Honestly, I don’t even know how to tell you everything I felt while reading this book. Because I felt a lot. I felt for every character and for every single one of their fate. I loved them and hated them and they made me want to close the book in anger and made me want to kiss the pages like it’s the lips of the guy I like (if you read this, sorry boo, I promise I am not cheating on you with my books). I swear Madeline Miller has a way to alternate between tension and cuteness that makes her book addictive as fork.

Now that I am done with my reading, my head is so blank I don’t even know how to conclude this review. Because, as I told you, this book was a blast. Something that crashes through your mind, makes you want to weep until the next day comes, and then reread it two days from that. Not because you like pain, but because in the time it took you to read this book, you fell in love with it. With the writing, with the narrative, with the characters, with everything. If you like greek mythology, or war stories, or love stories, or just stories in general, you should read this one.

Quelle explosion, quelle merveille, quelque chose d’un autre monde. Vous savez comment l’histoire finit. Et même si vous ne savez pas, vous le savez. Croyez-moi. Et malgré ça, vous découvrez l’histoire comme si c’était quelque chose de tout à fait nouveau. Je ne sais même pas par où commencer, parce que j’ai un million de chose à dire à propos de ce bouquin. Je pense que c’est une merveille, la façon dont Madeline Miller a pris ces personnages, ces histoires, et en a fait quelque chose de nouveau. Elle se les ai vraiment appropriés, comme si elle est avait créés de A à Z, et c’est incroyable. C’est le genre d’histoire que je veux lire, parce que c’est le parti pris narratif le plus intéressant que j’ai pu découvrir pour ces personnages que l’on a découvert quand on était jeunes.

Il y a quelque chose de profond, quelque chose de difficile, à connaître la fin de cette histoire et de ces personnages. Parce que tout paraît plus… Plus. Vous lirez cette histoire d’une manière différente à chaque fois, parce que vous allez vous rendre compte de ce que chaque mot veut dire, et vous allez les manger comme des petits bonbons. Mais vous allez les savourer, comme si c’était votre parfum de bonbon favoris et que vous n’en avez pas des masses. Et une fois que vous avez terminé votre stock? Bah il ne va vous rester que votre larmes pour pleurer. Et vous allez pleurer.

Honnêtement, je ne sais même pas comment vous expliquer tout ce que j’ai ressenti en lisant ce bouquin. Parce que j’ai ressenti un tas de choses. J’ai ressenti énormément de choses pour ces personnages et leurs destins. Je les ai adoré et je les ai détestés. Quelques fois, j’avais envie de fermer le livre par colère, d’autre je voulais embrasser les pages de mon livre comme si c’était les lèvres du garçon que j’aime. Je vous promet, Madeline Miller a une façon d’alterner entre les moments de tension et les moments mignons qui rend son travail addictif.

Maintenant que j’ai terminé ma lecture, ma tête est totalement vide. Si bien que je ne sais même pas comment terminer ma chronique. Parce que, comme je vous l’ai dit, ce livre est une explosion. Quelque chose qui va vous sauter aux yeux et à la tête, qui va vous donner enviede pleurer jusqu’au lendemain. Puis quand vous serez déhydratés, vous allez vouloir remonter dans ce roller-coaster et attaquer le bouquin du début, de nouveau. Parce que c’est le genre de livre duquel vous tombez amoureux et amoureuses des personnages, de l’univers, de la plume, en seulement quelques pages. Et ça ne vous quitte pas. Si vous aimez la mythologie grecque, les histoires de guerre, les histoire d’amour, ou les histoires en général, vous devriez lire celui-ci.

Discussion

  • Have you read this one?
  • Who is your favourite hero from the greek mythology?

How to support me & my work?

  • Like, comment and suscribe to the blog to receive notifications for new articles.
  • You can follow me here:
  • Or you can also help me get fuel to read, write and translate all night long by buying me a little coffee here!

As always, thank you so much for your support and for reading me! I wish you all fantastic reads, and amazing discoveries !

2 commentaires sur “Review | The Song of Achilles, Madeline Miller

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s