Review | This is kind of an epic love story, Kacen Callender

Kacen Callender

  • Reps: mlm bi/pan black MC (may be demisexual as well, as I see it) and gay deaf hispanic side character. bi/pan black side character. BIPOC and LGBTQIA+ cast.
  • TWs & CWs: mention of dead parent.
  • VF: non disponible.
  • Niveau d’anglais: Facile-Intermédiaire.

Note : 3.5 sur 5.

« Nathan Bird doesn’t believe in happy endings.

Although he’s the ultimate film buff and an aspiring screenwriter, Nate’s seen the demise of too many relationships to believe that happy endings exist in real life.

Playing it safe to avoid a broken heart has been his MO ever since his father died and left his mom to unravel—but this strategy is not without fault. His best-friend-turned-girlfriend-turned-best-friend-again, Florence, is set on making sure Nate finds someone else. And in a twist that is rom-com-worthy, someone does come along: Oliver James Hernández, his childhood best friend.

After a painful mix-up when they were little, Nate finally has the chance to tell Ollie the truth about his feelings. But can Nate find the courage to pursue his own happily ever after? »
(via Goodreads)

Nathan Bird ne croit pas aux fins heureuses.

Même s’il est un fanatique de cinéma et un scénariste en herbe, Nate a été témoin de trop de mauvaises relations pour encore croire aux fins heureuses dans la vraie vie.

Il fait attention à ne pas avoir le coeur brisé – surtout depuis que son père est décédé et que sa mère s’est retrouvée seule – mais sa stratégie n’est pas sans défauts. Sa meilleure amie-puis petite-amie-puis re-meilleure amie, Florence, veut être certaine que Nate trouve quelqu’un de bien. Et un retournement de situation digne d’une comédie romantique se pointe sous les traits d’Oliver James Hernandez, son meilleur ami d’enfance.

Après une dispute douloureuse quand ils étaient petits, Nate a enfin l’occasion de révéler ses sentiments à Oliver. Mais sera-t-il assez courageux pour courir après son happy ending?
(traduction personnelle)

My review / Mon avis

Spoiler free

So. That’s so weird because I didn’t read any reviews of this book before starting it so I didn’t know what to expect, honestly. When I finished it, I went on Goodreads to copy the synopsis and everything and… I realized that so many people didn’t like this book? I mean, I read their reviews and I understand their point but it still surprised me af because… I did really like it?? I found it very cute??

To start with, I loved the main character. Not because he’s flawless and perfect and doesn’t do anything wrong, but because he is kind of an asshole sometimes, and he feels like shit about it afterward. We all make mistakes, we all do and say things because we feel down or misunderstood, or whatever. And Nate is like this, full of mistakes and flaws and I loved it. Of course, he takes bad decisions. And guess what? He pays the prize. He ends up alone. People get mad at him. People turn their back on him. Which is normal and great and real.

The love story sure wasn’t original, I have to admit this one. The childhood friends to lovers trope is a cute one and I haven’t read many books in which to find it. That might be the reason why I liked this story this much: for me, it was kind of new. The relationship between Ollie and Nate is very cute, I was craving for it to happen, I was waiting for it and I got addicted to the story and the characters because of that. But I do not think this was an epic love story. A cute one, maybe? I mean, it takes time for the characters to end up together but I have the feeling the book is not about it. It’s about what happens before you get with someone: the questioning, the fear, the longing, the pain.

For me, this book wasn’t about love, but about life. The life of a teenager who lost his dad and broke up with his girlfriend, the life of someone lost in his emotions and mind, the life of a boy who makes mistakes and learns it’s okay. The life of someone unperfect who doesn’t try to be perfect anyway. A life in which we can all recognize a bit of ourselves.

Alors. C’est super bizarre, parce que je n’avais pas lu d’avis sur ce roman avant de me lancer, donc je ne savais pas trop à quoi m’attendre, honnêtement. Quand j’ai terminé ma lecture, je suis allée sur Goodreads pour copier le synopsis et tout ça, et j’ai vu les avis des gens qui m’ont pour le moins… Surprise. Tellement de personnes ont détesté ce roman ? Je veux dire, j’ai lu les avis et je comprends ce qui les a gêné mais ça m’a vraiment surprise parce que… J’ai bien aimé ce livre ? Je l’ai trouvé super mignon ?

Pour commencer, j’ai adoré le personnage principal. Pas parce qu’il a aucun défaut et qu’il est parfait de tous les points de vue, mais justement parce qui lui arrive de se comporter comme une véritable connard de temps en temps, et qu’il se sent mal a près ça. Nous faisons tous et toutes des erreurs et souvent on dit et fait des choses qu’il ne faut pas, parce qu’on se sent mal, parce qu’on est incompris ou autre. Et c’est exactement ce que fait Nate, des erreurs, il a des défauts, et j’ai adoré. Evidemment, il prend de mauvaises décision, mais je ne suis pas là pour lui des trucs sur des personnages parfaits, mais sur des personnages humains. De plus, il paye le prix de ses erreurs. Les gens vont le détester pour ça. Arrêter de lui parler. Lui tourner le dos. Ce qui est normal, et saint et réel.

L’histoire d’amour n’était pas très originale, je l’admets, mais ça ne l’a pas empêché d’être mignonne à souhait. Le trope de l’ami d’enfance à love interest est toujours assez mignon et doux, et je n’ai pas lu beaucoup de romans qui en comporte. C’est peut-être la raison pour laquelle j’ai aimé ce roman: c’était nouveau pour moi. La relation entre Ollie et Nate est super mignonne, et j’attendais vraiment qu’ils se mettent ensemble, ce qui prend un certain temps. J’ai eu le temps de m’attacher aux personnages et leurs vies pour le moins rythmées, et c’était si bon ! Mais même si c’était adorable, je ne pense pas que le terme épique soit approprié. Oui, ça prend du temps pour que les personnages finissent ensemble, mais honnêtement je ne pense pas que le livre traite uniquement de ça, mais plus de ce qu’il se passe avant de se mettre avec quelque: les questionnements, les craintes, l’impatience, la douleur.

Pour moi, ce livre ne parle pas d’amour, mais de la vie. La vie d’un adolescent qui a perdu son père et qui vient juste de rompre avec sa copine, la vie de quelqu’un qui est perdu dans sa tête et ses sentiments, la vie d’un jeune garçon qui fait des erreurs et en tire des leçons. Une vie à laquelle on peut tous et toutes s’identifier sur certains points.

Kacen Callender are a best-selling author, also known for their books Hurricane Child that won two awards and their fantasy series Island of Blood and Storm. Felix Ever After is their second Young Adult novel, after This is kind of an epic love story.

Where to find them:

Don’t miss my next posts ! / Ne loupez pas mes prochains articles !

Don’t miss my next posts ! / Ne loupez pas mes prochains articles !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s