Upcoming books by black authors I want to read / Les livres à venir par des auteurices noir.e.s que je veux lire

Hello guys and welcome to another blog post!
I’ve been trying to read more and more books by BIPOC authors lately, more specifically black authors. I looked around my bookshelves to realize I don’t own this many, unfortunately, and I’ve decided to change that. If you have any recommendations, please feel free to put them in a comment, I’ll go check it out! Without further ado, let’s get started with the 12 upcoming books by black authors I want to read. Grab a cup of tea, and enjoy!

Salut vous, et bienvenue dans ce nouvel article !
J’essaye de lire plus de livres d’auteurices racisé.e.s ces derniers temps, notamment d’auteurices noires. J’ai jeté un coup d’oeil dans ma bibliothèque et me suis rendue compte que je n’en avais pas tant que ça, donc j’ai pris la décision de changer ça. Si vous avez des recommandations (VO comme VF), n’hésitez pas à les poster en commentaires, j’irais y jeter un coup d’oeil. Sans plus tarder, attaquons cet articles des 12 livres à venir par des auteurices noir.e.s que j’aimerais lire !

Finding Joy

Adriana Herrera

  • Reps: Dominican-American gay MC, mlm, Ethiopian gay MC.
  • Release date: June 30th.
  • Other books by the author: The Dreamers series, Mango and Mistletoes, Here to stay.
  • Preorder it now: Amazon (don’t forget your local bookstores / Vous pouvez aussi le commander chez un libraire anglophone)

« As his twenty-sixth birthday approaches, Desta Joy Walker finds himself in Addis Ababa, Ethiopia, the one place he’s been actively avoiding most of his life. For Desta, the East African capital encompasses some of the happiest and saddest parts of his life–his first home and the place where his father died. When an unavoidable work obligation lands him there for twelve weeks, he may finally have a chance for the closure he so desperately needs. What Desta never expected was to catch a glimpse of his future as he reconnects with the beautiful country and his family’s past.

Elias Fikru has never met an opportunity he hasn’t seized. Except, of course, for the life-changing one he’s stubbornly ignored for the past nine months. He’d be a fool not to accept the chance to pursue his doctoral studies in the U.S., but saying yes means leaving his homeland, and Elias isn’t ready to make that commitment.

Meeting Desta, the Dominican-American emergency relief worker with the easy smile and sad eyes, makes Elias want things he’s never envisioned for himself. Rediscovering his country through Desta’s eyes emboldens Elias to reach for a future where he can be open about every part of himself. But when something threatens the future that’s within their grasp, Elias and Desta must put it all on the line for love. »
(via Goodreads)

Alors que son vingt-sixième anniversaire approche, Desta Joy Walker se retrouve à Addis Ababa, en Éthiopie, le seul endroit qu’il a renté d’éviter pendant une grande partie de sa vie. Pour Desta, la capitale Est-Africaine réuni les moments les plus heureux de sa vie, mais aussi les plus triste – puisqu’il s’agit de sa terre d’origine mais aussi de l’endroit où son père a perdu la vie. Quand son travail l’oblige à y retourner pour douze semaines, il peut enfin trouver le temps de faire son deuil. Mais Desta ne s’attend pas à avoir un avant goût de son futur alors qu’il se reconnecte avec son passé.

Elias Fikru n’est pas du genre à laisser passer les opportunités. A part, évidemment, pour celle qu’il ignore depuis des mois et qui pourrait bien changer sa vie. Il faudrait qu’il soit idiot pour ne pas continuer son doctorat aux US, même si accepter voudrait dire quitter le pays qui l’a vu naître, et Elias n’est pas prêt pour ça.

Rencontrer Desta, le travailleur d’urgence (?) Americo-dominicain au sourire facile et aux yeux triste, lui donne des envies qu’il n’avait jamais eu auparavant. Redécouvrir son pays à travers les yeux de Desta encourage Elias a envisager un futur où il peut s’ouvrir pleinement à lui même. Mais quand une chose menace le futur qu’ils s’apprêtent à saisir, Elias et Desta doivent tout miser sur leur amour.
(traduction personnelle)

The Voting booth

Brandy Colbert

  • Reps: Black MCs.
  • Release date: July 7th.
  • Other books by the author: The only black girls in town, Finding Yvonne, The Revolution of Birdie Randolph, Little & Lion.
  • Preorder it now: Amazon (don’t forget your local bookstores!)

« Marva Sheridan was born ready for this day. She’s always been driven to make a difference in the world, and what better way than to vote in her first election?
Duke Crenshaw is so done with this election. He just wants to get voting over with so he can prepare for his band’s first paying gig tonight.
Only problem? Duke can’t vote.
When Marva sees Duke turned away from their polling place, she takes it upon herself to make sure his vote is counted. She hasn’t spent months doorbelling and registering voters just to see someone denied their right. And that’s how their whirlwind day begins, rushing from precinct to precinct, cutting school, waiting in endless lines, turned away time and again, trying to do one simple thing: vote. They may have started out as strangers, but as Duke and Marva team up to beat a rigged system (and find Marva’s missing cat), it’s clear that there’s more to their connection than a shared mission for democracy. »
(via Goodreads)

Marva Sheridan est née pour ce Jour. Elle a toujours été amenée à provoquer le changement, quelque chose de différent dans le monde, et quel meilleur moyen de le faire que d’aller voter à sa première élection ?
Duke Crenshaw en a vraiment marre de cette élection. Tout ce qu’il veut, c’est terminer tout ça au plus vite pour aller répéter avec son groupe pour leur premier concert rémunéré.
Le problème? Duke ne peut pas voter.
Quand Marva voit Duke faire demi tour devant le bureau de vote, elle va prendre son courage à deux mains pour être certaine que sa voie soit comptée. Elle n’a pas passé des mois à faire du porte à porte et enregistrer les votants pour que quelqu’un se fasse refuser ses droits. Et c’est comme ça que commence leur journée mouvementée, courir de circonscriptions en circonscriptions, sauter les cours, attendre dans des queues interminables, tourner, re-tourner, tout ça pour réussir à faire une seule chose: voter. Ils ont peut-être commencés comme étrangers mais quand Duke et Marva s’allient pour combattre un système injuste, il est clair que leur relation va plus loin qu’une mission pour la démocratie.
(traduction personnelle)

This is my america

Kim Johnson

  • Reps we already know: Black MC, black POC side characters.
  • Other books by the author: /
  • Release date: July 28th.
  • Preorder it now: Amazon (don’t forget your local bookstores !)

« Every week, seventeen-year-old Tracy Beaumont writes letters to Innocence X, asking the organization to help her father, an innocent Black man on death row. After seven years, Tracy is running out of time—her dad has only 267 days left. Then the unthinkable happens. The police arrive in the night, and Tracy’s older brother, Jamal, goes from being a bright, promising track star to a “thug” on the run, accused of killing a white girl. Determined to save her brother, Tracy investigates what really happened between Jamal and Angela down at the Pike. But will Tracy and her family survive the uncovering of the skeletons of their Texas town’s racist history that still haunt the present? »
(via Goodreads)

Toutes les semaines, Tracy Beaumont, dix-sept ans, écrit une lettre à Innocence X, demandant à l’organisation d’aider son père, un homme noir innocent dans le couloir de la mort. Après sept ans, le temps commence à manquer – il ne reste plus que 267 avant son exécution. Puis l’impensable se produit: la police arrive chez Tracy pour arrêter son frère, accusé d’avoir tué une fille blanche. Il passe alors de star du circuit à criminel en fuite. Déterminée à sauver son frère, Tracy compte bien savoir ce qu’il s’est vraiment passé entre son frère et Angela. Mais est-ce que sa famille peut survivre si les cadavres de l’histoire raciste de leur ville Texane sont déterrés ?
(traduction personnelle)

Love in colour: Mythical tales from around the world, retold.

Bolu Babalola

  • Reps we already know: Cast of BIPOC characters, mlm.
  • Other books by the author: /
  • Release date: August 20th.
  • Preorder it now: Amazon (don’t forget your local bookstores !)

« Discover love from times long ago…

Join Bolu Babalola as she retells the most beautiful love stories from history and mythology in this stunning collection. From the homoromantic Greek myths, to magical Nigerian folktales, to the ancient stories of South Asia, Bolu brings new life to tales that truly show the vibrance and colours of love around the world.

The anthology is a step towards decolonising tropes of love, and celebrates in the wildly beautiful and astonishingly diverse tales of romance and desire that already exist in so many cultures and communities.

Get lost in these mystical worlds and you will soon realise that humanity – like love – comes in technicolour. »
(via Goodreads)

Découvrez l’amour des temps d’autrefois…

Rejoignez Bolu Babalola dans sa réécriture des plus belles histoires d’amour de l’histoire et de la mythologie. Des mythes grecques homoromantiques, à la magie des contes du folklore Nigérien, en passant par les histoires anciennes d’Asie du sud, Bolu redonne vie à des contes qui montrent avec brio la vibrance et les couleurs de l’amour autour du monde.

Cette anthologie est un pas vers la décollonisation des stéréotypes de l’amour, et le célèbre à travers de magnifiques contes de romance et de désir qui existent déjà dans beaucoup de cultures et de communautés.

Venez vous perdre dans ces mondes mystiques et vous découvrirez rapidement que l’humanité, comme l’amour, se vit en technicolour.
(traduction personnelle)

Trouble the saints

Alaya Dawn Johnson

  • Reps we already know: black MC.
  • Other books by the author: The Summer Prince, The Zephyr Hollis series.
  • Release date: July 21th.
  • Preorder it now: Amazon (don’t forget your local bookstores!)

« Amidst the whir of city life, a girl from Harlem is drawn into the glittering underworld of Manhattan, where she’s hired to use her knives to strike fear amongst its most dangerous denizens.

But the ghosts from her past are always by her side—and history has appeared on her doorstep to threaten the people she loves most.

Can one woman ever sacrifice enough to save an entire community? »
(via Goodreads)

Au sein des vrombissements de la ville, une jeune femme de Harlem se retrouve plongée dans la pègre de Manhattan, où elle est engagée pour semer la terreur à travers la ville, usant de ses couteaux.

Mais les fantômes de son passé sont toujours à ses côtés – et l’histoire vient toquer à sa porte pour menacer les gens qu’elle aime.

Est-ce qu’une femme peut assez sacrifier afin de sauver une communauté toute entière ?
(traduction personnelle)

Cinderella is dead

Kalynn Bayron

  • Reps we already know: black lesbian (or bi/pan) MC.
  • Other books by the author: The Six points of light series.
  • Release date: July 7th.
  • Preorder it now: Amazon (don’t forget your local bookstores!)

« It’s 200 years after Cinderella found her prince, but the fairy tale is over. Teen girls are now required to appear at the Annual Ball, where the men of the kingdom select wives based on a girl’s display of finery. If a suitable match is not found, the girls not chosen are never heard from again.

Sixteen-year-old Sophia would much rather marry Erin, her childhood best friend, than parade in front of suitors. At the ball, Sophia makes the desperate decision to flee, and finds herself hiding in Cinderella’s mausoleum. There, she meets Constance, the last known descendant of Cinderella and her step sisters. Together they vow to bring down the king once and for all–and in the process, they learn that there’s more to Cinderella’s story than they ever knew . . . »
(via Goodreads)

Celà fait 200 ans que Cendrillon a trouvé son prince, et le conte de fée est terminé. La présence d’adolescentes est requise à chaque bal annuel, où les hommes du royaume peuvent choisir leurs femmes comme au magasin. Si une bonne paire n’est pas faite, on n’entend plus jamais parler des filles qui n’ont pas été choisies.

Sophia a seize ans, et elle préfèrerait amplement épouser Erin, sa meilleure amie, plutôt que parader devant ses promis. Au bal, Sophia prend la décision de fuir et se retrouve à devoir se cacher dans le mausolée de Cendrillon. C’est là-bas qu’elle rencontre Constance, la dernière descendante de Cendrillon, et ses belles-sœurs. Ensemble, elle vont tenter de destituer le Roi pour de bon, et vont apprendre des parties de l’histoire de Cendrillon qu’elles ignoraient dans la bataille.
(traduction personnelle)

Legendborn

Tracy Deonn

  • Reps we already know: black MC.
  • Other books by the author: //
  • Release date: September 15th.
  • Preorder it now: Amazon (don’t forget your local bookstores!)

« After her mother dies in an accident, sixteen-year-old Bree Matthews wants nothing to do with her previous life, family memories, or her childhood home. A residential program for bright high schoolers at a local university seems like the perfect escape—until Bree witnesses a magical attack her very first night on campus.

A flying demon feeding on human energies.

A secret society of so called “Legendborn” students that hunt the creatures down.

And a teenage mage who calls himself a “Merlin” and who attempts—and fails—to wipe Bree’s memory of everything she saw.

The mage’s failure reveals Bree’s own, unique magic and unlocks a buried memory with a hidden connection: the night her mother died, another Merlin was at the hospital. Now that she knows there’s more to her mother’s death than what’s on the police report, Bree will do whatever it takes to find out the truth, even if that means infiltrating the Legendborn by becoming one of their initiates. But when the Legendborn reveal themselves as the descendants of King Arthur and his knights and explain that a magical war is coming, Bree has to decide how far she’ll go for the truth and whether she should use her magic to take the society down—or join the fight. »
(via Goodreads)

Après la mort de sa mère dans un accident, Bree Matthews, seize ans, ne veut plus rien avoir à faire avec son ancienne vie, sa famille, sa maison d’enfance. Un programme en internat pour lycéen.ne.s surdoué.e.s dans une fac locale semble être l’échapatoire parfait – jusqu’à ce que Bree soit témoin d’une attaque magique durant sa première nuit sur le campus.

Un démon se nourissant de l’énergie des humains.

Une société secrète, Legendborn, aux étudiants qui combattent ces démons.

Et un mage adolescent, Merlin, qui a tenté – et échoué – de retirer à Bree tous ses souvenirs de cette fameuse soirée.

L’échec du mage suffit à révéler les pouvoirs de Bree et déverrouiller un souvenir auquel elle n’avait plus accès: le soir de la mort de sa mère, un autre Merlin était présent à l’hôpital. Maintenant qu’elle sait que la mort de sa mère cache plus de choses que le rapport de police fait savoir, Bree fera tout ce qu’il faut pour trouver la vérité, même si ça veut dire rejoindre les Legendborn et s’initier à leurs techniques. Mais quand les Legendborn se révèlent être les descendants du Roi Arthur et de ses chevaliers et lui expliquent une guerre s’apprête à éclater, Bree doit décider jusqu’à où elle serait prête à aller pour découvrir la vérité, et si elle va utiliser ses pouvoirs pour démanteler la société – ou rejoindre le combat.
(traduction personnelle)

The Space between worlds

Micaiah Johnson

  • Reps we already know: black lesbian (or bi/pan) MC.
  • Other books by the author: //
  • Release date: August 4th.
  • Preorder it now: Amazon (don’t forget your local bookstores!)

« Multiverse travel is finally possible, but there’s just one catch: No one can visit a world where their counterpart is still alive. Enter Cara, whose parallel selves happen to be exceptionally good at dying—from disease, turf wars, or vendettas they couldn’t outrun. Cara’s life has been cut short on 372 worlds in total.

On this Earth, however, Cara has survived. Identified as an outlier and therefore a perfect candidate for multiverse travel, Cara is plucked from the dirt of the wastelands. Now she has a nice apartment on the lower levels of the wealthy and walled-off Wiley City. She works—and shamelessly flirts—with her enticing yet aloof handler, Dell, as the two women collect off-world data for the Eldridge Institute. She even occasionally leaves the city to visit her family in the wastes, though she struggles to feel at home in either place. So long as she can keep her head down and avoid trouble, Cara is on a sure path to citizenship and security.

But trouble finds Cara when one of her eight remaining doppelgängers dies under mysterious circumstances, plunging her into a new world with an old secret. What she discovers will connect her past and her future in ways she could have never imagined—and reveal her own role in a plot that endangers not just her world, but the entire multiverse. »
(via Goodreads)

Le voyage trans-dimensionnel est maintenant possible, mais à une condition: personne ne peut visiter un monde dans lequel leur double est toujours en vie. Heureusement pour elle, les doubles de Cara se révèlent très fort dans l’art de mourir – de maladies, de guerres, de vols, de vengeances. 372 doubles sont déjà morts, en tout.

Sur notre Terre, en revanche, Cara a survécu. Identifiée comme un cas particulier et donc une candidate parfaire pour le voyage trans-dimensionnel, Cara est arachée à ses terres arides. Maintenant, elle a un appartement plutôt sympa dans la partie basse de la richissime Wiley City. Elle travaille – et flirte, beaucoup – avec sa séduisante collègue de boulot, Dell, pour récupérer des données pour la société Eldridge. Il lui arrive aussi de quitter la ville pour rendre visite à sa famille dans sa terre natale, mais elle a du mal à se sentir chez elle. Tant qu’elle garde le menton baissé et évite les problèmes, Cara est sur la bonne voie d’obtenir sa carte de nationalité et surtout, sa sécurité.

Mais les problèmes, eux, la trouvent facilement. Surtont quand un de ses huit doubles restant meurt dans d’étranges cirsconstances, et qu’elle se retrouve plongée dans un nouveau monde hanté de vieux secrets. Ce qu’elle y découvre va la reconnecter à son passé, mais aussi à son futur d’une manière qu’elle n’aurait jamais imaginé – mais va aussi révéler le rôle qu’elle a à jouer dans une intrigue qui ne met pas en danger que son monde, mais tout le multivers.
(traduction personnelle)

Raybearer

Jordan Ifueko

  • Reps we already know: black MC.
  • Other books by the author: //
  • Release date: August 18th.
  • Preorder it now: Amazon (don’t forget your local bookstores!)

« Nothing is more important than loyalty.
But what if you’ve sworn to protect the one you were born to destroy?

Tarisai has always longed for the warmth of a family. She was raised in isolation by a mysterious, often absent mother known only as The Lady. The Lady sends her to the capital of the global empire of Aritsar to compete with other children to be chosen as one of the Crown Prince’s Council of 11. If she’s picked, she’ll be joined with the other Council members through the Ray, a bond deeper than blood. That closeness is irresistible to Tarisai, who has always wanted to belong somewhere. But The Lady has other ideas, including a magical wish that Tarisai is compelled to obey: Kill the Crown Prince once she gains his trust. Tarisai won’t stand by and become someone’s pawn—but is she strong enough to choose a different path for herself? »
(via Goodreads)

Rien n’est plus important que la loyauté.
Mais qu’en est-il si vous avez juré de protéger la personne que vous êtes né.e pour détruire ?

Tarisai a toujours souhaité pouvoir retrouver la chaleur douce d’une famille. Elle a été élevée, isolée de tous, par une mère absente connue sous le seul nom de la Lady. Cette dernière l’envoi à la capitale pour combattre onze autres enfants afin de rejoindre le conseil des onzes du Prince. Si elle est choisie, elle sera liée par les autres membres du conseil par le Ray, un lien fort plus fort que le sang. C’est très tentant pour Tarisai, qui a toujours rêvé de faire partie de quelque chose. Mais la Lady a d’autres plans en tête, dont un sort qui contraint Tarisai à tuer le prince une fois qu’elle aura gagné sa confiance. Tarisai ne reste pas sans rien faire, elle refuse de servir de pion à qui que ce soit – mais est-elle assez forte pour suivre son propre chemin ?
(traduction personnelle)

Punching the air

Ibi Zoboi

  • Reps we already know: black MC.
  • Other books by the author: //
  • Release date: September 1st.
  • Preorder it now: Amazon (don’t forget your local bookstores!)

« The story that I thought

was my life

didn’t start on the day

I was born

Amal Shahid has always been an artist and a poet. But even in a diverse art school, he’s seen as disruptive and unmotivated by a biased system. Then one fateful night, an altercation in a gentrifying neighborhood escalates into tragedy. “Boys just being boys” turns out to be true only when those boys are white.

The story that I think

will be my life

starts today

Suddenly, at just sixteen years old, Amal’s bright future is upended: he is convicted of a crime he didn’t commit and sent to prison. Despair and rage almost sink him until he turns to the refuge of his words, his art. This never should have been his story. But can he change it?

With spellbinding lyricism, award-winning author Ibi Zoboi and prison reform activist Yusef Salaam tell a moving and deeply profound story about how one boy is able to maintain his humanity and fight for the truth, in a system designed to strip him of both. »
(via Goodreads)

The story that I thought

was my life

didn’t start on the day

I was born

Amal Shahid a toujours été un artiste et un poète. Mais même dans une école d’art diversifiée, il fini par être bloqué par un système biaisé. Une nuit, une altercation dans un quartier bourgeois tourne en tragédie. « Les hommes sont des hommes » n’est apparemment vrai que si ces dit-hommes sont blancs.

The story that I think

will be my life

starts today

Alors qu’il n’a que seize ans, le futur d’Amal s’effondre: il est condamné pour un crime qu’il n’a pas commis et se retrouve en prison. Le désespoir et la rage le noient presque, avant qu’il ne se réfugie dans son monde, son art. Ceci n’aurait jamais dû être son histoire, mais peut-être peut-il la changer ?

Avec un lyricisme ensorcelant, l’autrice primée Ibi Zoboi et l’activiste Yusef Salaam nous racontent une histoire émouvante et profonde sur un jeune homme qui garde son humanité et combat pour la vérité, dans un système fait pour l’en destituer. »
(traduction personnelle)

The summer of everything

Julian Winters

  • Reps we already know: black gay MC.
  • Other books by the author: Running with lions, How to be Remy Cameron,
  • Release date: September 8th.
  • Preorder it now: Amazon (don’t forget your local bookstores!)

« Comic book geek Wesley Hudson excels at two things: slacking off at his job and pining after his best friend, Nico. Advice from his friends, ‘90s alt-rock songs, and online dating articles aren’t helping much with his secret crush. And his dream job at Once Upon a Page, the local used bookstore, is threatened when a coffeeshop franchise wants to buy the property. To top it off, his annoying brother needs wedding planning advice. When all three problems converge, Wes comes face-to-face with the one thing he’s been avoiding—adulthood.

Now, confronted with reality, can Wes balance saving the bookstore and his strained sibling relationship? Can he win the heart of his crush, too? »
(via Goodreads)

Wesley Hudson, geek et fan ultime de comics, a deux principaux talents: ne pas prendre son job très au sérieux et craquer pour son meilleur amie, Nico. Les conseils de ses amis, les chansons de rock des années 90 et les articles sur les sites de rencontres n’aident en rien avec son béguin secret. Et son job de rêve à Once Upon a Page, la librairie d’occasion de sa ville, est menacé quand une franchise de magasins de café veulent acheter la propriété. Pour surmonter le tout, son frère recherche des conseils pour la préparation de son mariage. Quand ces trois problèmes convergent, Wes se retrouve devant la seule chose qu’il voulait éviter à tout prix – l’âge adulte.

Maintenant confronté à la réalité, est-ce que Wes pourra sauver sa librairie et sa relation avec son frère ? Et pourra-t-il gagner le coeur de son crush, aussi ?
(traduction personnelle)

Ring shout

P. Djèli Clark

  • Reps we already know: black MC.
  • Other books by the author: The Black God’s drums, A dead Djinn in Cairo.
  • Release date: October 13th.
  • Preorder it now: Amazon (don’t forget your local bookstores!)

« D. W. Griffith is a sorcerer, and The Birth of a Nation is a spell that drew upon the darkest thoughts and wishes from the heart of America. Now, rising in power and prominence, the Klan has a plot to unleash Hell on Earth.

Luckily, Maryse Boudreaux has a magic sword and a head full of tales. When she’s not running bootleg whiskey through Prohibition Georgia, she’s fighting monsters she calls « Ku Kluxes. » She’s damn good at it, too. But to confront this ongoing evil, she must journey between worlds to face nightmares made flesh–and her own demons. Together with a foul-mouthed sharpshooter and a Harlem Hellfighter, Maryse sets out to save a world from the hate that would consume it. »
(via Goodreads)

D.W.Griffith est un sorcier, et Naissance d’une Nation est un sort qu’il a jeté sur les pensées et les voeux les plus sombres du coeur de l’Amérique. Maintenant, riche de son pouvoir nouveau, le Klan développe un plan pour lâcher l’Enfer sur Terre.

Heureusement, Maryse Boudreaux a une épée magique et la tête pleine d’histoires. Quand elle ne boit pas de whiskey à travers la Georgie prohibée, elle combat des monstres qu’elle appelle les Ku-Kluxes. Et elle est super bonne à ça. Mais pour affronter cette nouvelle menace, elle va devoir traverser les mondes pour faire face à des cauchemars incarnés – ainsi que ses propres démons. Faisant équipe avec un tireur d’élite et un combat de rue de Harlem, Maryse va combatre la haine de ce monde, qui menace de le consummer.
(traduction personnelle)

Don’t miss my next posts ! / Ne loupez pas mes prochains articles !

2 commentaires sur “Upcoming books by black authors I want to read / Les livres à venir par des auteurices noir.e.s que je veux lire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s